Guide pour choisir correctement sa PAC air-eau

Le marché des pompes à chaleur air-eau connaît un succès d’année en année en France, selon des informations fournies à partir des demandes de CITE. Une hausse des taux d’achat de 16 % a été constatée de 2014 à 2015. La majorité des consommateurs se tourne vers l’utilisation des PAC aérothermiques, non seulement grâce aux subventions accordées par l’État, mais aussi par le nombre d’avantages procurés par l’équipement. En supposant qu’un ménage décide d’acquérir une PAC air-eau, l’acheteur doit se poser quelques questions pour effectuer sans faute sa sélection.

Choisir une PAC adaptée aux conditions climatiques de la localité

La prise en compte du climat dans la région est un critère décisif lorsque l’on envisage de choisir un modèle de PAC air-eau rentable. Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau est limité quand la température descend à moins de -5°C. La performance de l’appareil tend à baisser dans cette condition, et l’utilisateur doit se tourner vers l’usage d’un chauffage d’appoint. Par conséquent, une thermopompe air-eau convient plus à une famille qui vit dans une localité où la température n’est pas rigoureuse en hiver

Prendre en compte le niveau sonore et les caractéristiques des émetteurs

Presque la majorité des pompes à chaleur air-eau est conçue avec une puissance sonore assez élevée. Ce type de chauffage et/ou climatiseur est plus adapté aux habitations dont l’espace extérieur est dégagé. L’idéal est d’opter pour une PAC moins bruyante si l’acheteur vit dans une propriété pavillonnaire. Il existe, cependant, des modèles dont les nuisances sonores sont faibles, sur une plage de 30 à 50 dB, mais l’installation existe un choix d’emplacement à quelques mètres du bâtiment.

En parlant d’émetteurs dans le choix d’une PAC air-air, on évoque le besoin ou non d’opter pour un modèle couplé avec un radiateur. Si l’utilisateur décide de bénéficier à la fois d’un chauffage et d’une climatisation, il pourra pencher pour une PAC air-eau réversible. Par contre, si les attentes sont uniquement focalisées sur le chauffage, il faudra un émetteur du type radiateur.

Détecter les besoins du ménage pour choisir le modèle de PAC air-eau

Avant de rejoindre un point de vente de pompes à chaleur air-eau, il faut prendre note de la superficie de l’espace prévu pour son installation. Le choix d’un modèle repose sur le coût d’une pompe à chaleur et certaines dimensions de l’endroit qui va l’accueillir. L’acheteur peut ainsi opter, soit pour une PAC air-eau monobloc ou pour une version bibloc. La différence entre les deux réside dans l’agencement des unités intérieures, qui, pour le monobloc, sont contenues dans une carcasse. Une PAC bibloc comprend des modules externe et interne séparés.

Certains distributeurs mettent en avant deux sortes de PAC air-eau, que sont la basse température et la haute température. La première solution est adaptée à des ménages dont la consommation d’énergie électrique est modérée. Aussi offre-t-elle plus de facilité dans l’installation pour une habitation en cours de construction. Elle est recommandée en cas de besoin en chauffage du plancher. La PAC air-eau haute température convient plutôt aux familles qui ont un besoin important de production d’eau chaude sanitaire. Ce modèle est plus rentable en cas de rénovation de maison individuelle ou d’appartement.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Tumblr
Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *